Notre approche

Adventia a développé une approche très décalée du reclassement des salariés amenés à quitter leur entreprise à la suite d’une restructuration, par appel au volontariat ou en départ contraint.

Pour les salariés

Cette différenciation se manifeste par l’accompagnement de chaque salarié sans limitation de durée, jusqu’au moment où il a retrouvé une solution qu’il juge lui-même satisfaisante. Y compris au-delà de la durée du plan social, s’il y a lieu.

Les seuls salariés exclus de cette garantie de résultat sont ceux qui ne joueraient pas le jeu et ne chercheraient pas réellement. L’expérience montre que le nombre en est minime, voire nul.

Pour l'entreprise

En s’appuyant sur notre propre engagement, nos clients sont en mesure de prendre l’engagement, envers leurs propres salariés et les organisations syndicales, de garantir le reclassement de chacun. Les représentants des salariés y attachent la plus grande importance.

  • En fin de mission, les commissions de suivi nous donnent systématiquement le quitus pour avoir atteint le résultat annoncé. Y compris certains militants sceptiques à la première rencontre.
  • Tout récemment, les organisations syndicales sont intervenues auprès d’un DRH pour lui demander de choisir Adventia pour le prochain PSE, subordonnant à ce choix le démarrage anticipé du Point Info Conseil.
  • Dans toutes les entreprises où nous menons des missions de reclassement, les organisations syndicales ont signé à l’unanimité l’accord sur le plan social.

Pour l’entreprise, cette signature unanime est une sécurité considérable vis-à-vis de la DIRECCTE, qui n’a ensuite aucun obstacle pour valider le plan.

C’est une garantie de sérénité pour mobiliser les énergies dans une nouvelle logique de travail.

Pour les organisations syndicales

C’est enfin une façon d’éviter la dégradation durable du climat social et de la confiance avec les organisations syndicales. Dans les faits, nous constatons une amélioration des relations sociales à cette occasion.

Dans une mission, à la commission finale, la représentante de la DIRECCTE a fait part de son étonnement et de sa satisfaction devant la qualité de la relation DRH – Adventia – organisations syndicales, à revers des tensions ou des blocages systématiques habituels.

Vous avez un défi à relever ?